Posts by stgermain


Les étudiants, jeunes diplômés ou salariés qui cherchent à se perfectionner dans leur domaine se tournent habituellement vers les USA. Terre d’opportunités où le système éducatif frôle l’excellence.

 

Les cycles universitaires et les diplômes obtenus

Il existe aux États-Unis trois cycles d’études supérieures correspondant à trois diplômes :

Le premier cycle ou  « Undergraduate studies » dure 4 ans et est sanctionné par  le Bachelor.

Les deuxième et troisième cycles permettent de se spécialiser dans un domaine précis. A la fin du deuxième cycle (Graduate studies) : on obtient le Master et enfin le PH.D, diplôme du  troisième cycle (Post-graduate studies) après 10 ans d’étude.

 

1                Les avantages d’une formation aux USA

Un des premiers avantages de choisir une université américaine pour se former et se perfectionner dans son domaine est la qualité de leur système éducatif qui est reconnu internationalement. Les 50 meilleures universités du monde sont majoritairement américaines.

Les formations sont conçues pour complémenter les compétences universitaires et les expériences professionnelles. Pour se former aux États-Unis, la formation doit être en relation directe avec les études ou le travail. Pendant la période de formation, les étudiants ne sont pas autorisés à travailler sur tout le territoire américain.

2                Partir pour un séjour linguistique

La formule « one to one » est la plus classique et de loin la plus avantageuse pour se former  en langue anglaise.   Les cours de 2 à 5 heures par jour vous laissent le temps de partir à la découverte de la ville et de  vous imprégner de la culture américaine.

Vous serez en immersion totale car vous serez hébergé durant votre voyage aux États-Unis dans une famille d’accueil. Pour cette option, vous devez faire une demande ESTA USA en ligne et remplir le formulaire ESTA sur le site du gouvernement américain en y mettant votre nom, prénoms, numéro de passeport, etc. Les formalités de demande d’autorisation de voyage sont allégées. Vous devez juste  posséder un passeport en cours de validité. Un passeport biométrique ou à lecture optique et une présentation d’un billet aller-retour vous seront demandés. Vos cours ne doivent pas excéder 18 heures par semaine et votre séjour aux États-Unis doit durer 90 jours maximum. Il vous faut ensuite payer les frais de traitement de dossier par carte bancaire et attendre l’approbation de votre ESTA USA dans les 72 heures. En cas de refus par le département de la sécurité intérieure, vous avez 10 jours pour faire une nouvelle demande en ligne ou effectuer une demande de visa auprès de l’ambassade américaine ou du consulat des États-Unis. Le visa classique F-1 est le type de visa américain délivré pour un séjour linguistique de longue durée.

3                Une autre formule : la formation à distance

L’enseignement à distance est une autre alternative aux méthodes traditionnelles. Beaucoup de cours sont enseignés à distance aux USA. Ces cours de formation utilisent tous les supports technologiques pour que la distance ne pénalise pas les étudiants. Les cours sont dispensés en versions électroniques et les enseignants sont joignables pour des discussions instantanées sur les réseaux sociaux.

Vous pouvez utiliser l’ESTA USA pour participer à des séminaires ou à des salons d’exposition mais vous ne pouvez pas rester sur le sol américain pour étudier ni pour travailler avec un visa ESTA. A vrai dire, l’ESTA n’est pas un visa américain. C’est une autorisation de voyage électronique (AVE) délivrée par les autorités américaines dans le cadre du programme d’exemption de visa pour les ressortissants des pays de l’UE. La durée de validité de l’ESTA USA est de 2 ans ou jusqu’à l’expiration du passeport. Pendant cette période, vous pouvez entrer sur le territoire américain mais en aucun cas, vous ne pouvez travailler.

 

Ne ratez pas les occasions pour bénéficier d’une formation aux États-Unis car en plus de vivre une expérience extraordinaire, vous ramenez dans vos bagages un CV qui pèse lourd !

 

Read More

En quoi consiste une formation hôtellerie et restauration ?

L’hôtellerie et la restauration sont deux domaines inséparables depuis toujours. Quand on évoque la formation d’hôtellerie et restauration, il s’agit en effet d’une préparation pour les métiers de l’hôtellerie et de la restauration incluant la cuisine, le tourisme ou encore la réception. Que ce soit en formation continue ou en formations professionnalisantes, le secteur de l’hôtellerie et de la restauration est un pourvoyeur d’emploi grâce à sa multitude diversité de métiers. Ces dernières années, l’on peut dire que l’hôtellerie restauration a enregistré une amélioration de plus de 25%. C’est pour cette raison qu’on qualifie cette formation comme de véritables opportunités pour ceux qui sont à la recherche d’une formation confirmée.

Pour une formation professionnelle réussie

La formation en hôtellerie restauration ne concerne pas seulement le cursus réservé aux étudiants. En effet, il existe des offres de formation dédiées aux salariés et aux demandeurs d’emploi. Il s’agit d’une formation professionnelle dispensée dans un organisme formation hotellerie restauration  et appuyée par les dispositifs comme le CPF (Compte Personnel de Formation) ou le PTP (Projet de Transition Professionnelle). Pour dénicher un organisme de formation hôtellerie restauration qui propose des formations de haut niveau, il existe des catalogues de formation à feuilleter soigneusement pour ne pas louper les offres intéressantes. Les salons spécialisés dans le domaine de l’hôtellerie-restauration peuvent également fournir des organismes de formation fiables pour une professionnalisation sure.

Le déroulement d’une formation hôtellerie restauration

Si vous rêvez de travailler dans l’hôtellerie, il faut tout d’abord passer par la case de la formation professionnelle. Pour se former, les salariés préfèrent la formation à distance qui prend diverses formes. La formation peut se faire par téléphone pour perfectionner ses connaissances en termes de langues. Certains choisissent le CD ou le DVD pour confirmer la compréhension de la formation avant de passer à l’étape suivante. Mais la méthode la plus utilisée est sans doute l’internet qui a fait ses preuves depuis des années. Des outils sont à la disposition des apprentis pour avoir les compétences professionnelles durant la formation.

Quel programme suivre ?

Que ce soit des formations diplômantes ou des stages en alternance, toutes les formations en hôtellerie et restauration  présentent des disciplines collectives comme le droit, les techniques et moyens de gestion, l’hygiène et la sécurité, le management international de l’entreprise hôtelière, l’hébergement et communication professionnelle ou encore les langues vivantes étrangères. Cette formation comprend également l’étude des branches plus spécifiques comme les sciences appliquées à l’hôtellerie ou encore la restauration et connaissance des boissons.

Quel métier choisir après les études hôtelières ?

Avoir une qualification professionnelle en industrie hôtelière permet de s’ouvrir à de nombreux débouchés que ce soit dans le tourisme, dans l’hôtellerie ou dans la restauration. Dans le domaine de la restauration, on peut devenir cuisinier, commis de cuisine, second de cuisine, serveur ou serveuse en restauration, chef de cuisine ou directeur de restaurant. En hôtel, les postes à pourvoir sont variés tels que la gouvernante, le maître d’hôtel, le manager d’hôtel-restaurant, le réceptionniste, le responsable logistique, le responsable de réception ou encore le responsable des réservations. Après une formation professionnelle, il est toujours possible d’avoir un contrat de professionnalisation.

Read More

Vous êtes esthéticienne, coiffeuse ou maquilleuse ? Vous souhaitez vous perfectionner dans les techniques d’extension de cils ou vous souhaitez tout simplement sublimer votre regard en apprenant à maîtriser la technique de pose d’extensions qui vous convient ? Cet article vous dit tout sur la formation extension de cil, des cours théoriques jusqu’à l’intégration dans le milieu professionnel.

La formation extension cils en détails

Bien que la formation cils soit accessible à tous, il est nécessaire de maîtriser les techniques de pose des extensions ainsi que les notions de morphologie du visage. En vogue, l’extension de cils permet de sublimer les regards et de réaliser un rehaussement de cils grâce à différents volumes. Après une formation esthétique ou un cap esthétique cosmétique, il est possible de devenir experte en extension de cils en intégrant un centre de formation spécialisé. La formation extension cils permet de disposer d’une connaissance théorique solide pour intégrer facilement le monde professionnel. En plus de savoir poser les extensions, les spécialistes de ce domaine doivent pouvoir maquiller pour une mise en beauté parfaite. En effet, les formations dans le domaine de l’esthétisme sont variées. L’extension cils consiste à ajouter des cils supplémentaires aux franges naturelles, tout comme le prothésiste ongulaire avec les ongles.

Il s’agit d’une technique pratiquée en institut de beauté dans les années 90. Les extensions cils en fibre synthétique tenaient quelques semaines pour un regard sublimé.  C’est en 2010 qu’apparaît l’extension cils volume russe. Pour une restructuration du regard, plusieurs extensions sont posées sur un cil. Dans les instituts de beauté, les nouvelles techniques d’extension cils sont souvent plus couteuses. La dernière tendance se tourne notamment vers la teinture des cils.

Faux cils ou extension cils ?

Tout comme les extensions cils, les faux cils permettent de donner du volume aux cils. Cependant, les faux cils durent moins longtemps que les extensions cils. Ils sont posés généralement pour une durée de 24 heures. Quant à l’extension de cils, elle est idéale pour un maquillage permanent. Plus naturel, le brin de chaque extension est posé un à un. En outre, il est essentiel de prendre en compte la longueur de chaque brin pour déterminer sa position. Une technicienne ayant suivi une formation cils est en mesure de positionner chaque brin en fonction de la forme de vos yeux et de la morphologie de votre visage. Une colle médicale est ainsi nécessaire pour poser chaque extension.

Pour les amatrices de maquillage, il est important d’avoir un regard rehaussé à tout moment. Si trouver le mascara adapté est parfois un véritable casse-tête, la pose d’extension cils reste une excellente alternative pour habiller les yeux. De plus, il s’agit d’une technique de make up qui nécessite peu de retouche et qui dure plusieurs semaines pour un maquillage permanent ou semi-permanent. Des cils courbés posés sur une frange naturelle donne un résultat parfait. Sa pose est également confortable et sans douleurs.

Les types de pose d’extension cils

Suivant les modèles d’extensions cils, on peut trouver des brins en fibre de soie ou en microfibre. Lorsque vous suivrez une formation cils, vous devez apprendre les différents types de pose, à savoir le programme de formation cil à cil, le volume russe ou encore l’american volume. Une formation complète permet notamment de maitriser toutes ces techniques pour répondre aux demandes des clients. Toutefois, il faut faire preuve d’analyse tout en ayant une grande sensibilité pour l’univers esthétique.

Pour obtenir un volume et une longueur plus importante que la frange naturelle, les extensions cil à cils sont les plus adaptées. Plus fines et plus légères, les extensions volume russe proposent un résultat naturel. Il est également possible de joueur sur le volume des extensions avec la technique 2Dn 3D ou 4D. Il est à savoir que pour effectuer une extension de cils, il est important d’avoir une grange de cils naturelle capable de tenir les extensions.

 

Quelle forme d’extension cils choisir ?

Durant la formation cils, il est nécessaire d’apprendre à reconnaître la morphologie du visage ainsi que la forme de l’œil. Cette analyse permet de définir le type d’extension à poser. Pendant la formation cil à cil, il est notamment nécessaire d’apprendre à déterminer la longueur, les courbes et la largeur des extensions en fonction de chaque client. Avec une formatrice expérimentée, il est facile de maîtriser les techniques de pose de cils. Pour la méthode volume russe, il existe plus de possibilités pour s’adapter au regard de chaque personne. En moyenne, il faut poser 2 à 4 extensions sur chaque cil. Que vous choisissez l’une ou l’autre, il est nécessaire de réaliser un remplissage toutes les trois semaines pour combler les chutes et pour l’embellissement des yeux.

Read More

L’extension de cils constitue une pratique de plus en plus courante en instituts comme en cabinets. En effet, les esthéticiennes professionnelles et en cours de formation doivent suivre un apprentissage ou une formation en extension de cils. Toute femme a toujours rêvé de posséder le même regard que ses stars favorites, de manière permanente et sans aucun effort.

 

Zoom sur l’extension de cils

 

Cette nouvelle technique d’extension de cils offre une apparence très naturelle, les cils sont ainsi constamment recourbés et longs. Une séance d’extension de cils correspond à coller une extension directement sur chaque cil, l’un après l’autre. Entre 60 et 100 extensions sont à appliquer, elles sont constituées en fibre synthétique. Une première séance peut révéler une pose totale, vous aurez ensuite à faire réaliser des retouches entre une et deux fois par mois. Vous pouvez de plus, choisir entre une vaste gamme de produits d’épaisseurs, de longueurs, de couleurs et courbures différentes.

 

Faites le choix d’une esthéticienne formée et expérimentée ! Une extension de cils sera obligatoirement posée par une professionnelle. Cette prestation s’adresse à toutes les femmes et également à toutes celles qui sont navrés de leurs cils naturels trop courts ou trop fins. Ainsi, l’extension de cils permet de rehausser le regard. Elle vous permet aussi de préserver  l’ensemble des risques provenant des cils naturels, de l’épiderme ou des yeux. Vous obtiendrez ainsi un regard plus profond grâce à la densité ciliaire accrue. Il n’est plus nécessaire de mettre du mascara, donc un gain de temps.

 

De plus, ces extensions sont très résistantes notamment à l’eau. A savoir qu’il existe des cils permanents et des cils semi permanents. Il existe une différence entre ces deux types de cils, cette variance provient du fait de la chute des cils naturels, pareil aux cheveux ! Cette chute provoque aussi la chute de l’extension. L’appellation semi permanente indique que l’extension mal positionnée, tend à se décoller lors de la fin de vie naturelle du cil, sur lequel l’extension est posée !

 

Les femmes intéressées

 

Il est vrai que les femmes constituent les principales demandeuses en matière d’extension de cils, ce procédé est bien évidemment aussi proposé aux hommes. La typologie des clients est large et les extensions de cils sont possibles à n’importe quel âge. Aussi, les motivations de cet enrichissement artificiel et esthétique des cils, sont différentes.

 

Les clientes intéressées sont par exemple des femmes qui n’apprécient pas de poser du mascara car il tend à couler, ou également les femmes qui n’aiment pas se maquiller composent le panel des utilisatrices en matière d’extension de cils.

 

Quelle formation pour les esthéticiennes ?

 

Il est vrai que la pose d’extensions de cils demande d’être formé à ce procédé. De plus, de nombreux instituts renommés comme Pop Hair Formation soumettent à toutes les femmes qui le désirent diverses formations concernant la pose d’extension de cils ! Elles pourront apprendre à conseiller leurs futures clientes concernant leur choix, et les techniques de base. Elles pourront ainsi suivre quelques séances de pratique notamment sur diverses têtes d’entrainement ou sur des modèles véritables ! Durant cette pratique, des gestes adaptés pourront être mis en place, aussi, les erreurs pourront être corrigées.

Read More

L’activation du développement vocationnel et personnel ou advp est une démarche d’orientation personnelle et professionnelle qui tire ses origines du Québec. A sa création, elle s’appuie sur trois bases théoriques : la définition des étapes par lesquelles un projet de vie et un projet professionnel se constituent, le modèle opératoire de l’intelligence et le modèle de relation d’accompagnement et d’aide personnel centré sur la personne.

Advp : méthode d’insertion et d’orientation

L’advp a été, depuis plus d’une dizaine d’années, largement diffusée en France et usitée auprès de publics diversifiés, que ce soit au niveaux de l’âge, du niveau d’études ou de la situation sociale. Après sa conception au Québec, l’advp est arrivée en France grâce aux liens entre l’Université Lyon II en France et l’Université Laval à Québec.

Advp : qu’est-ce que c’est ?

Concrètement, l’advp ou activation du développement vocationnel et personnel est une méthode d’orientation qui va permettre à une personne de développer ses capacités internes. L’advp part du principe que tout être humain est en mesure d’agir sur son devenir et dispose en lui toutes les ressources. Il s’agit d’une démarche éducative qui va mettre le sujet au centre de son développement, de son orientation et de son expérience. Dans cette approche, il sera proposé à la personne en question :

  • D’y trouver son sens
  • D’approfondir ses motivations personnelles
  • Et de manière plus fondamentale d’approfondir son intentionnalité. Autrement dit, de penser sa manière d’accueillir sa vie, de laisser apparaitre sa vie de l’intérieur, de préférence à répondre par des commandes extérieures.

Par la méthode advp, seule la personne concernée connait ce qu’elle peut faire, ce qu’elle sait faire. Mais le plus souvent, elle n’a pas les outils pour le faire. Ainsi, ce sera le rôle de celui ou celle qui accompagne la démarche, formé à la méthode.

Méthode advp : des exercices basés sur l’expérience

L’usage d’exercices basés sur l’expérience de la personne va permettre :

  • Une meilleure connaissance de son propre fonctionnement
  • Le développement de la confiance en soi
  • Et finalement le règlement des problèmes immédiats à des projets à plus ou moins long terme

Pour être réaliste et réalisable, ce projet devra :

  • Tenir compte de l’environnement socio-économique dans lequel on vit
  • Tenir compte des caractéristiques de la personne : ses valeurs, ses motivations, ses intérêts, son aptitude à suivre une formation, son niveau scolaire, ses talents (savoir-faire, qualités et autres), ses potentiels

Ainsi, il convient de préciser que la méthode advp est avant tout une approche de la relation d’accompagnement.

Il s’agit donc d’exercices basés sur l’expérience. Ces exercices sont imaginés par des professionnels de l’orientation. Ils les adaptent à chaque public (rapport à l’écrit, distance par rapport au monde du travail, situation, âge et autre) et au contexte de l’accompagnement : formation complète, atelier ponctuel, remobilisation collectif ou individuel, orientation à l’âge adulte ou encore orientation initiale.

Méthode advp : une démarche en 4 étapes

Comme le conçoit l’advp, le projet est constitué de 4 étapes chronologiques bien définies. Il s’agit de :

  • L’exploration : c’est la découverte de soi (préférences, traits de caractère, goûts et autres) et de son environnement (environnement professionnel, conditions de travail, métiers). Cette étape use de la pensée créatrice
  • La cristallisation : il s’agit de comprendre et d’ordonner les informations afin de se situer. Cette étape manie la pensée catégorielle
  • La spécification : elle vise la hiérarchisation des éventuelles solutions pour faire un choix. C’est une étape qui met en œuvre la pensée évaluative
  • La réalisation : c’est le temps de tout concrétiser et de mettre en place un plan d’action. Il s’agit de l’étape de la pensée implicative.

L’advp est une méthode à la fois performante et souple qui est utilisée en France auprès de publics variés, plus particulièrement les femmes en réinsertion suite à une longue interruption, les bénéficiaires du RMI, les jeunes en difficulté d’insertion et les chômeurs.

Read More