Tout sur le nouveau réseau social de la police

Près de 18 années après le lancement de gendcom de la gendarmerie, la police décide enfin de lancer son propre réseau social interne. Si le lancement de cet outil en ligne est considéré comme trop tardive par certains internautes, d’autres saluent bien au contraire cette évolution technologique. Ce sont alors des outils qui permettent à tous les acteurs des services concernés de communiquer et d’interagir en toute facilité dans l’univers professionnel. Quel a été le principe de fonctionnement de gendcom ? Que dire du nouveau réseau social R@diosocial de la police ? Pourquoi le lancement de ce réseau social maintenant ? Allons découvrir tout ce qu’il faut savoir sur le sujet. 

Qu’est-ce que le réseau Gendcom ?

Le réseau gendcom est un outil de communication sociale de la gendarmerie nationale implanté en 2003. Le forum interne des gendarmes a été mis en place par l’institution plusieurs années après que d’autres forums privés aient vu le jour. Gendnet étant le principal précurseur en 1996. 

Après l’instauration de Gendcom, un réseau social professionnel a également été lancé, appelé « Resogend ». Au cours de l’année 2018, le nouveau forum professionnel s’est vu attribué le prix de la meilleure transformation numérique, par Solutions Numériques. 

Récemment, bien que l’initiative soit quelque peu tardive, la police décide aussi de lancer son réseau social r@diopolice. 

 

Comment a fonctionné Gendcom ?

Le forum gendcom de la gendarmerie était accessible à tous les gendarmes sans exception, quel que soit les grades : officiers, sous-officiers, chef de brigade, adjoints, adjudants ou autres. 

Il s’agit d’un outil disponible en ligne accessible à partir de smartphones, tablettes ou ordinateurs avec une connexion internet. 

L’outil en ligne permettait en ces temps à tous les corps de communiquer entre eux sur le plan professionnel, notamment concernant les équipements et autres ressources nécessaires au bon déroulement de leur fonction.

 

En quoi consiste le nouveau réseau r@diopolice?

18 ans après le lancement de gendcom de la gendarmerie, le réseau policier français lance enfin son principal réseau social interne qui a été nommé r@diopolice. Le réseau est accessible via un smartphone Neo, une tablette ou un ordinateur. 

Le forum est destiné à tous les acteurs de la police nationale :

  • Les policiers ;
  • Le personnel administratif ;
  • Le personnel technique ;
  • Le personnel scientifique ;
  • Le service contractuel ;
  • Les réservistes.

Comptant l’ensemble des services dans toute la France, le forum est en mesure d’accueillir plus de 154 000 personnes. 

 

A quoi sert le réseau social de la police ?

Le réseau social interne a été lancé pour créer un espace dédié à la libre expression et à la liberté de parole dans le monde professionnel pour tous les acteurs concernés. La plateforme est entièrement sécurisée, favorisant l’interaction et la communication entre les agents. 

Selo, Eric Morvan le directeur général de la police nationale, le principal objectif est de permettre à tous les agents policiers de discuter entre collègues sans contraintes en tout genre. 

Pour utiliser le social media, chaque agent peut créer son profil en utilisant son adresse e-mail et son identifiant professionnel. La prise en main est assez simple, comme les réseaux sociaux personnels dont nous avons l’habitude.

 

Pourquoi la police se lance-t-elle dans un réseau interne ? 

Le nouveau réseau social de la police r@diopolice est utile a été mis en œuvre pour de nombreuses raisons spécifiques.

 

Une meilleure communication

Les agents de polices et leurs collaborateurs peuvent échanger et communiquer en toute simplicité avec le forum. Les sujets d’échanges peuvent concerner les ressources humaines, matérielles et financières globales. 

 

Un partage d’expérience

Tout comme gendcom, un forum de la sorte permet aux professionnels de faire un partage d’expérience dans la profession. Le service en ligne favorise l’union entre les forces de l’ordre tout en leur permettant de rester au courant de toutes les actualités. 

Des groupes privés peuvent parfaitement se créer au sein d’un commissariat spécifique, au sein d’un service particulier ou d’une spécialité. 

 

Une favorisation de l’horizontalité

Le nouvel outil mis en place permet au vaste réseau policier de se débarrasser des mauvaises habitudes en termes de cloisonnement entre les services. Les bonnes pratiques pourront être partagées pour une horizontalité garantie. 

 

R@diopolice: Fiabilité ?

Le réseau est surveillé et suivi par un modérateur pour éviter une pollution de messages offensants ou trolls. Les contenus jugés comme étant inappropriés peuvent très bien faire l’objet d’un signalement de la part des utilisateurs. 

Selon la direction générale de la police nationale, les utilisateurs qui ne veilleront pas aux conditions d’utilisation de l’outil verront leur compte bloqué. 

En interne, le service garantie une sécurité informatique au plus haut point, pas de risques pour les données personnelles et professionnelles partagées. 

 

 

 

Publié le
Catégorisé comme Métiers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.